Veuillez noter en premier lieu que nous n'accepterons pas d'élèves qui souhaiteraient uniquement suivre des cours martiaux sans un minimum de suivi dans les cours classiques de Taiji Quan Yang ou/et Chen. Merci de votre compréhension

L'accent est porté sur la capacité martiale du Taiji Quan, principalement au contact.

Les capacités martiales du Taiji Quan reposent sur un long apprentissage interne à travers les Jiben Gong ou exercices de base appropriés pour développer la force interne, la coordination, l'écoute intérieure, l'ancrage, le renforcement de la structure....

Les exercices avec partenaires de renforcement de la structure, de réactivité et d'écoute que l'on nomme Wei Jin ou l'art de nourrir l'autre 

L'art des « poussées de mains » ou Tui Shou se trouve au cœur de cet apprentissage. L'étude se porte sur des Tui Shou codifiés à un bras ou deux bras, en "pas fixes" Ding Bu ou "pas mobiles" Huo Bu. 

Puis nous abordons les Tui Shou libres en pas fixes puis pas mobiles et les différentes possibilités que le corps peut trouver pour ne pas se faire destabilser et pouvoir destabiliser le partenaire.

Peu à peu nous abordons également la notion de combat ou San Shou avec ou sans protections.

 

Enseignant de l'activité : Jean-Jacques Galinier

Planning Taiji Quan Martial AMBC Blagnac

L'ensemble des cours de Taiji Quan est accessible à tous avec seulement un forfait. Il va sans dire que les pratiquants du Taiji Martial doivent travailler également les enchaînements codifiés qui génèrent des qualités de fluidité et d'ancrage au sein d'une coordination complexe.

JourHoraireActivitéEnseignant
Mercredi 18:30 à 19:45 TAIJI MARTIAL Jean-Jacques
Vendredi  17:15 à 18:15 TUI SHOU Jean-Jacques

Objectifs et résultats concrets

L'art martial du Taiji Quan est extrêmement puissant, mais demande une longue étude, un long entraînement établi dans les règles de cet art, afin de favoriser l'émergence d'un état de corps/énergie. Le relâchement musculaire d'une part et le renforcement de tout l'ensemble tendineux amènent peu à peu une transformation dans la qualité des connections et des mouvements. Ils existent de nombreux exercices qui favorisent cette transformation et sont le fruit de la recherche traditionnelle qui a été effectuée depuis sa création.

Jean-Jacques Galinier est passionné de Taiji Quan depuis 1982. Avec la rencontre en 2005 avec son maître Ding Dahong, il a pu constater de grands changements. Notamment, il a participé au championnat du monde de Taiji Quan qui s’est déroulé à Taipei, capitale de Taiwan, en octobre 2008 et a remporté une troisième place en Tui Shou « pas fixe », Ting Bu et « pas mobile ». Il est le seul occidental à être monté sur le podium dans la catégorie des poussées de main.

Le Taiji Quan traditionnel est toujours connecté à son essence martiale et tous les mouvements des Tao Lu ou enchaînements peuvent être démontrés martialement.

La progression martiale passe nécessairement par les Tui Shou codifiés et le fait d’avoir des partenaires qui nourrissent notre force, appelé Wei Jin en chinois. La dimension du combat libre existe et sera progressivement abordée de façon ludique en priorité ; afin de conserver une ambiance détendue propice à rester dans l'écoute de soi et de l'autre.

New com site

 

Formation DVD Tai Chi Chuan Style Yang 

Abonnez vous

Inscrivez vous et vous recevrez uniquement de bonnes nouvelles !
Comme les informations sur nos événements et stages ainsi que nos articles sur les arts internes et externes (1 mail par mois).