Historique Taiji Quan style Yang

L'histoire du Taiji Quan style Yang commence réellement à partir de Yang Chengfu (1883-1936), petit fils du patriarche Yang Luchan (1799-1872).

Pourquoi ? parce que Yang Luchan avait étudié le Taiji Quan de la famille Chen et même s'il l'a transformé un temps soit peu lorsqu'il l'enseignait auprès de la cours de l'empereur des Qing, nous pouvons affirmé qu'il s'agissait encore du style originel de la famille Chen. A partir de ses fils Yang Jianhou, Yang Banhou, le style originel se modifie sans devenir un canon de pratique. Ce canon de pratique est officialisé à partir de Yang Chengfu. A partir de Yang Chengfu, le Taiji Quan du style Yang devient populaire et se répand dans toute la Chine. A cette époque, personne ne connaît vraiment le style Chen qui ne commencera à se faire connaître dans la capitale qu'à partir des années 1930.

Pour obtenir d'avantage de renseignements sur cet historique, repportez vous aux nombreuses publications (Tai Chi Mag ou documents du site) ou encore en vous procurant le livre Taiji Quan les fondements culturels, écrit par Jean-Jacques Galinier au printemps 2012.  

 

Objectifs Taiji Quan style Yang

Le style Yang se caractérise par des mouvements lents et amples avec le corps plutôt positionné dans une posture verticale. Les mouvements sont clairs et expriment une droiture d'esprit. La force d'expansion Pengjin est mise en exergue pour montrer son caractère essentiel dna s le développement de cette pratique.

Sa douceur de pratique, respectueuse de l'anatomie et physiologie du corps humain en ont fait une discipline reconnuu et recommandé par l'ensemble du corps médical au niveau mondial. De nombreuses études médicales ont démontré les effets bénéfiques de cette discipline notamment sur des pathologies lourdes telles que Parkinson et Alzeimer...

Ce style s'adresse à toutes les personnes désireuses de pratiquer un sport en toute douceur mais qui mobilise l'ensemble du corps et renforce les muscles des jambes et donc la stabilité et l'équilibre. Il vous permet de vous connecter à vos sensations profondes et ainsi de mieux vous connaître et pouvoir vous détendre plus profondément tout en ayant une capacité dynamisante.

Historique Taiji Quan style Chen

Pour obtenir de pus amples informations à ce sujet, veuillez vous repporter à l'article paru en Août 2016 sur Taichi Mag N°9 que vous trouverez en page News.

Objectifs Taiji Quan style Chen

Ce style s'adresse à toutes personnes ayant une condition physique suffisante pour pouvoir mobilser les articulations des hanches et des épaules de façon plus soutenue que pour le style Yang. Les mouvements sont exécutés avec un ouverture de hanches assez importante, ils sont plus spiralés que dans le style Yang et sont exécutés avec des variations de rythme. Lors des échauffements, il y a une partie consacrée au travail des coups de pieds exécutés avec de la vitesse. De nombreux mouvements sont exprimés avec des "sorties de forces" appelées Fajin.

Ce style procure une grande énergie et essorent profondément les tissus cellulaires des différents fascias corporels. Les principes de pratique sont identiques au style Yang et l'accent principal de fond reste une capacité de mobilisation articulaire produite avec le plus grand relachement possible favorisant un meilleur déplacement des forces.

Pratique des Ji Ben Gong

La pratique des Ji Ben Gong est indispensable pour développer des mouvements remplis de sens Yi et d'énergies Qi.

Ces sont des exercices de base fondamentaux qui sont répétés en boucle un certain nombre de fois pour faciliter une intégration sensorielle adaptée à chacun.

A partir de ces Jiben Gong, les enchaînements de mouvements ou Tao Lu prennent tout leur sens et nous pouvons voir alors si ces gestes sont remplis et vivant ou seulement imités et vide de leur substance.

Chaque style de Taiji Quan développe ses propres Jiben Gong afin de pouvoir s'imprégner de la manière adéquate de pratiquer. 

promo new year

pub livre Taiji

Abonnez vous

Inscrivez vous et vous recevrez uniquement de bonnes nouvelles !
Comme les informations sur nos événements et stages ainsi que nos articles sur les arts internes et externes (1 mail par mois).